Sylvie Andrieux

Une femme hors du commun !

Avocat parmi les plus grands et les plus respectés, Richard Malka est aujourd’hui reconnu et écouté. Mais cet homme de 47 ans, issu d’une famille modeste, ne doit pas sa notoriété au hasard. Fin communicant et défenseur de causes qui lui tiennent à coeur, il a construit sa carrière pas à pas au gré de ses croyances.

1992 marque le début de sa carrière d’avocat. 7 ans plus tard, il crée son propre cabinet et se spécialise dans le droit de la presse. Il devient ainsi l’avocat de journaux aussi connus que Charlie Hebdo, Métro ou Entrevue. Son efficacité, sa fine connaissance des médias et son charisme en font un homme courtisé par les plus grands. Citons pêle-mêle, Dominique Strauss-Kahn, Jean-Michel Cohen ou Manuel Valls.

Personnage engagé, fidèle à ses convictions, Richard Malka prend comme cheval de bataille et porte-étendard la protection de la vie privée, la laïcité ou la liberté d’expression.

Véritable touche à tout talentueux, il fait de la bande-dessinée son autre moyen de communication et devient créateur de série (L’Ordre de Cicéron). Polyvalent, il est aussi scénariste au service du neuvième art.

Une petite anecdote corrobore ce qui a été dit précédemment : en 2010, le magazine GQ a classé Richard Malka dans « les trente personnalités les plus influentes des médias en France ».