Sylvie Andrieux

Une femme hors du commun !
Il est possible de faire appel à un infirmier ou une infirmière à domicile de manière autonome, c’est-à-dire qu’il est possible de faire soi-même la demande ou sur demande du médecin.
Les soins infirmiers consistent en la mise en œuvre de divers soins permettant au patient un certain confort à domicile. Certains patients ne sachant pas se déplacer sont dans l’obligation de faire appel aux soins à domicile.
Les soins infirmiers prennent en compte l’aspect physique, mental et social du patient. Ils aident à la réadaptation, mettent en place des soins thérapeutiques mais prennent également l’aspect social en compte. Ils participent activement à l’indépendance du patient.
Le corps infirmier est tenu par un code de déontologie comme les médecins.

Exemple : Julien, 10 ans, est tombé au parc et s’est ouvert la jambe. Le médecin lui a mis des points de suture. Un infirmier passe tous les jours pour désinfecter et refaire son pansement.

Les aides-soignants :
Le métier d’aide-soignant fait partie des métiers paramédicaux.
L’aide-soignant se centre plus sur l’aide aux personnes malades qui sont incapable d’assumer seules leurs besoins primaires. Par besoins primaires, on entend les tâches de la vie quotidienne comme se laver, s’habiller, boire et manger seul,…
L’aide-soignant travaille en collaboration avec l’infirmier ou l’infirmière et peut être également sous ses ordres. Il peut l’aider en réalisant certains soins ou une partie des soins.
L’aide-soignant s’assure que l’hygiène hospitalière soit respectée en collaboration avec l’agent des services hospitaliers.

Exemple : Josette, 87 ans, n’arrive plus à soulever son bras droit suite à une opération de l’épaule. Son aide-soignant passe tous les matins pour l’aider à s’habiller.